A ne pas manquer !
détails

Sabine Devieilhe © DR

Sabine Devieilhe, soprano
Les Ambassadeurs
Alexis Kossenko,
traverso et direction

 
Vocalises Baroques
Jean Philippe Rameau
Antonio Vivaldi
 
 

 

Mardi 29 avril 2014 - 20h30

Salle Gaveau

Prochainement

Sigiswald et Wieland Kuijken & Benjamin Alard

Jean Philippe Rameau

25/4/2014 - 20h30
Eglise des Billettes

détails

Sabine Devieilhe - Les Ambassadeurs

Vocalises baroques

29/4/2014 - 20h30
Salle Gaveau

détails

Simone Kermes - La Magnifica Communitŕ

Tempête sur la lagune

14/5/2014 - 20h30
Salle Gaveau

détails

La saison Philippe Maillard Productions

 

ABONNEZ-VOUS !
en cliquant sur l'onglet
"réservation et abonnement"

 

 

EDITORIAL

 "La chair est triste hélas ! et j’ai lu tous les livres ". Ainsi commence Brise Marine un des plus beaux poèmes de Stéphane Mallarmé, avec des mots désabusés exprimant sa quête de l’ailleurs, du voyage, du départ. Mais avait-il seulement écouté toutes les musiques ? les musiques que l’on ne connaît pas encore, celles que l’on va découvrir au gré d’un concert en se demandant quelques mois plus tard, comment on a pu vivre sans elles. Quelle plus belle émotion, quelle plus belle excitation, que celle de la découverte ? Découverte de compositeurs dont on ne soupçonnait pas l’existence, découverte d’œuvres qui nous sont étrangement familières alors qu’on ne les a jamais entendues. Découverte d’artistes aussi, ces formidables médiateurs, passeurs d’émotion et de sentiments, ceux qui humblement servent les œuvres et ne passent jamais à la postérité, à la différence des compositeurs. On connaît Händel mais pas Caffarelli. On connaît Ravel mais pas Marguerite Long... Certains artistes sont déjà des étoiles adulées et idolâtrées, d’autres sortent tout juste des Conservatoires, mais tous ont le même enjeu : transmettre l’ineffable, l’impalpable — et « faire » pour nous de la musique. L’artiste a une lourde responsabilité. Tous ceux que nous avons choisis cette année, jeunes ou moins jeunes, confirmés ou débutants dans leur carrière, auront à cœur de nous émouvoir, de nous surprendre et de nous faire rêver. De Benjamin Grosvenor (21 ans à peine) à Frans Brüggen, du Tropaire de Winchester (XIè siècle) à Arvo Pärt, les 43 concerts proposés constituent le plus beau des voyages immobiles. Abonnez-vous !

 Philippe Maillard

 

 

 

 

Saison de concerts classiques à Paris

 

Mentions légales | RENSEIGNEMENTS ET RESERVATION : 01 48 24 16 97 | © Philippe Maillard Productions 2010 | Réalisation

Nos partenaires